comment Réduire ses déchets alimentaire

➤ Réduire les déchets alimentaires

Lutter contre le gaspillage alimentaire c’est agir par des gestes simples. La cuisine est l’endroit idéal pour entamer ce changement car vous pouvez acquérir très rapidement et facilement de nouvelles habitudes.Voici des astuces que vous pourrez tester facilement et mettre en pratique dès à présent 😉 pour réduire votre impact environnemental.

“Dans les ordures ménagères des Français, on trouve 30 kg, par personne et par an, de pertes et gaspillages au foyer dont 7 kg de déchets alimentaires non consommés encore emballés.”

Ministère de la transition écologique

10 solutions pour réduire les déchets alimentaires en cuisine

Contenu :

  1. Anticiper et organiser
  2. Prévoir ses menus et courses à l’avance
  3. S’équiper malin
  4. Une consommation plus éthique
  5. Cuisiner plus, ou différemment
  6. Diminuer simplement et facilement son empreinte carbone
  7. Bien conserver les aliments
  8. Jardiner et opter pour la cueillette
  9. Composter les déchets biodégradables
  10. Mise en pratique

1. Anticiper et organiser

Faites un point sur ce que vous avez déjà :

Dans vos placards, réfrigérateur, congélateur, réserve,…etc.

– Vous éviterez ainsi d’acheter en double et ainsi vous ferez des économies immédiates.

– Vous pouvez également tenir un cahier de vos stocks et le mettre à jour régulièrement 😉. Voici à titre d’exemple le tableau dont je me sers au quotidien :

➡️ Maintenant que vous savez ce que vous avez, vous allez pouvoir commencer à établir vos menus et votre liste de courses !

2. Prévoir ses menus et courses à l’avance

Créer vos menus :

– Commencer par voir ce qui vous reste pour le cuisiner en priorité. Il existe de nombreuses recettes faciles à réaliser pour cuisiner vos restes en priorité !

– Vous pouvez également prévoir, pour certains plats, de les préparer en double de quantité pour en congeler et ainsi gagner du temps. Attention, dans ce cas précis pensez à mettre de côté avant d’attaquer votre repas !!! Car si vous avez des bons mangeurs à la maison, il y a des risques que vos prévisions s’évaporent (mdr…).

– Vous n’aurez plus a vous demander “ce que vous allez manger ce soir ” 🤔…

Préparez votre liste de courses :

– Vous éviterez ainsi les achats impulsifs, inutiles et susceptibles de périmer et finir à la poubelle 😕!

– Vous gagnerez du temps en allant directement dans les bons rayons.

– Vous diminuerez le stress que les courses peuvent déclencher et gagnerez ainsi en sérénité !

– Vous ferez des économies en achetant juste ce dont vous avez besoin.

– Vous serez également plus en forme en limitant de ce fait les produits caloriques : desserts, gâteaux, bonbons, plats cuisinés !

3. S’équiper malin

S’équiper OUI ! Mais ne faites surtout pas d’achat pour passer au zéro-déchet ! La démarche zéro-déchet en cuisine, c’est avant tout :

Se servir de ce que vous avez déjà pour le stockage : comme les bocaux en verre que nous avons facilement lors d’achats.

– Utiliser vos sacs en tissu et cabas réutilisables pour faire vos courses en vrac, boulangerie,… Vous remplacerez ainsi petit à petit vos sacs plastiques.

4. Une consommation plus éthique

– Privilégiez la consommation des légumes issus de l’agriculture biologique. Vous pourrez ainsi les consommer avec les peaux sans crainte des pesticides et optimiser votre apport en vitamines.

– Mangez les fruits et légumes de saison nourris directement grâce aux rayons du soleil, ils sont bien meilleurs, pleins de vitamines et gorgés d’eau pour nous hydrater.

– Privilégiez les produits locaux en circuit court (moins de transport et ainsi moins d’énergie consommée !) Et c’est faire vivre nos agriculteurs régionaux.

Le commerce équitable : Lorsque nous achetons certains produits (café, sucre, thé, fruits, etc.), choisissons ceux issus du commerce équitable. Cela permet d’assurer une juste rémunération des producteurs et garantit le respect des droits des travailleurs.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  ➤ Soupe zéro-déchet aux fanes de radis

– Cuisinez les bonnes quantités par personnes.

– Consommez l’eau du robinet et ainsi vous achèterez moins de bouteilles en plastiques ! Mon article dédié sur ce point ici 😉.

– Mangez moins de viande. La production de viande émet environ entre 5 à 10 fois plus de gaz à effet de serre que la production de céréales.

– Variez les plaisirs et consommez plus de légumineuses et de céréales.

– Optez pour des produits laitiers venant d’élevage biologiques où le bien-être animal est respecté, et où les animaux y ont consommé des aliments bio, sans OGM et principalement locaux.

5. Cuisiner plus, ou différemment

– Cuisinez tout le légume et le fruit

– Cuisinez les fruits et légumes trop mures ou abimés

– Cuisinez et valorisez vos restes

– Faites des yaourts et crèmes dessert maison

– Cuisinez vos propres sauces

➡️ Vous pouvez vous inspirez des nombreuses recettes faciles Zéro-déchet déjà présentes sur le blog 😉.

Cuisiner zéro déchet trognons de chou fleur
Cuisiner zéro déchet : ma quiche aux trognons de chou fleur

6 – Diminuer simplement son empreinte carbone

Empreinte carbone : Volume de CO2 (gaz) émis par un objet, une entreprise, un humain, dans son mode de vie ou de fonctionnement.(Source linternaute.fr)

– Posez un couvercle sur vos casseroles pendant la cuisson, vous utiliserez jusqu’à 4 fois moins d’énergie !

– Utilisez la plaque de cuisson qui correspond à la taille de votre casserole afin d’exploiter tout le potentiel énergétique de votre cuisinière.

Eteignez le four quelques minutes avant la fin de la cuisson. La chaleur résiduelle sera suffisante pour terminer la cuisson du plat.

Dépoussiérez la grille arrière du réfrigérateur 2 fois par an. L’accumulation de poussière entraine une surchauffe responsable d’une surconsommation d’électricité. Dégivrez-le régulièrement et placez le à l’écart d’une source de chaleur.

– Faites refroidir vos plats avant de les couvrir et de les mettre au réfrigérateur.

Privilégiez le matériel le plus économe en énergie : un appareil classé A+++ consomme environ 20 à 50 % d’énergie en moins qu’un appareil classé A+ doté des mêmes options.

7. Bien conserver les aliments

Congelez : Si vous avez trop de légumes ou fruits frais, vous pouvez les congeler en morceaux ou sous forme de purée ou de compote.

Rangez en tenant compte des indications des étiquettes : au réfrigérateur, à l’abri de la lumière, au sec, etc… Au réfrigérateur, retirez les emballages inutiles pour limiter la contamination des aliments.

Notez la date d’ouverture et gardez l’étiquetage. Veillez à respecter la durée de consommation indiquée après ouverture.

Faites vos courses en tenant compte de la chaine du froid et conservez ainsi au mieux vos aliments jusqu’au retour à la maison. Commencez par les produits conservables à température ambiante puis les produits frais et enfin les produits surgelés.

Datez vos préparations culinaires. Et consommez-les dans les temps pour ne pas avoir à les jeter !

Protégez vos produits ouverts, ou plats cuisinés, de couvercles.

Apprenez à lire (déchiffrer) les dates indiquées. “À consommer de préférence avant le” signifie que vous pouvez aller un peu au delà sans aucun risque pour la santé.

8. Jardiner et opter pour la cueillette

Cultivez plus ou moins en fonction de l’espace que vous pourrez y dédier : plantes aromatiques, tomates, fraises, …etc

– Profitez de vos promenades dans la nature pour “cueillir” et “ramasser” respectueusement les plantes et fruits consommables tels que les châtaignes !

9. Composter les déchets biodégradables

Composter c’est réunir dans un même contenant les déchets alimentaires et les déchets naturels biodégradables afin d’en récolter un “terreau naturel” ou appelée matière organique que l’on pourra ensuite redonner à la terre, à la nature. Ces déchets biodégradables fermentent grâce à l’action de mélange, d’aération et d’arrosage du composte.

Cette action de composter peut être réalisée aussi bien en appartement grâce au lombricomposteur qu’en maison avec un composteur de jardin.

10. Mise en pratique

J’espère que ces différents points vont vous permettre de mette en pratique votre démarche zéro-déchet ! 😃

Prenez le temps de faire le point sur ce que vous faites déjà car je suis persuadée que vous pratiquez et avez des réflexes naturels zéro-déchet 😉 !

Et poursuivez vos efforts ! ou Passez à l’action ! Car AGIR c’est AVANCER !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-dessous ! Je me ferais un plaisir d’y répondre 😊.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  

12 commentaires

  1. Énormément de bons conseils, merci beaucoup ! Chez nous on essaie d’en mettre un maximum en place. Le fait déjà de consommer bio et d’acheter en vrac, à réduit énormément nos déchets plastiques. Et nous compostons nos déchets alimentaires, ce qui nous permet de récupérer un bon terreau que l’on ajoute au potager ou autour de nos plantations. C’est une façon de consommer à laquelle on prend vite goût 🙂 Chaque geste compte pour la planète et le futur de nos enfants.

    • Merci beaucoup Murielle pour ton commentaire ! C’est exactement ça “C’est une façon de consommer à laquelle on prend vite goût 🙂” c’est une démarche positive et bienveillante pour notre planète et en plus c’est vraiment très plaisant !

  2. Il y a deux ans, j’avais lu le livre “La famille Zero déchet” cela m’avait bien boosté pour réduire les déchets de notre famille: compost, vrac, … depuis on a fait marche arrière sur quelques parties du Zero Déchet.
    Je trouve difficile de tenir dans la durée, notamment lorsque sa moitié ne partage pas le même engouement pour le zéro déchet. En tout cas, merci pour ce rappel. Je vais me repencher sur l’achat en vrac comme prochain petit pas

    • Bonjour Guillaume, merci beaucoup pour ton commentaire et ta sincérité. Bravo déjà pour ce que tu as pu entreprendre et ce que tu fais aujourd’hui ! Nous ne sommes pas infaillibles et le tout c’est d’apporter un peu de soit avec plaisir et sans pression 😉 pour que la démarche devienne pérenne.

  3. Des conseils pour réduire ses déchets alimentaires mais aussi faire des économies, ça c’est malin 😉 On peut commencer par appliquer un premier conseil avant d’en essayer un autre. Merci pour cet article.

  4. Bonjour Nathalie, merci pour cet article très pertinent. Je commence vraiment à ne plus supporter le gaspillage et les déchets liés à la nourriture. Je vais tenter de m’organiser pour faire différemment et avoir plus de satisfaction. Hâte d’en découvrir davantage !!

  5. Super article complet !
    Bon du coup je vais choisir 2 actions principales
    1. Aspirer l’arrière du frigo immédiatement
    2. Le cahier alimentaire : oui… mais est-ce qu’il n’y aurait pas une appli pour gerer ça + facilement ?
    A bientôt 🙂

    • Bonjour Milie 🙂, merci beaucoup pour ton commentaire ! Ta question est très pertinente, pour la gestion de mes stocks, je me sers d’un tableau type Excel ou Number. Je vais de ce pas mettre une copie dans l’article que ça donne une idée plus précise de ce que l’on peut faire 😉 ! Sinon j’imagine qu’il existe des applications.. Je regarderai ça et pourrai en faire l’objet d’un nouvel article prochainement qui sait ! Très bonne journée ☀️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *